Special Blog Entry From Our Visiting Scientist

March 4, 2022

Author: Matéo Léger-Pigout, scientifique et quelques fois ‘Bwatcheur’, Mediterranean Institut of Oceanography

Matéo with the dip net, collecting Sargassum.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Matéo with the dip net, collecting Sargassum.

A successful grab of Sargassum fluitans III
A successful grab of Sargassum fluitans III

A successful grab of Sargassum fluitans III

Matéo cataloguing all of his samples in the lab.
Matéo cataloguing all of his samples in the lab.

Matéo cataloguing all of his samples in the lab.

ENGLISH TRANSLATION BELOW

Bonjour à tous, laissez moi être votre guide à bord du Corwith Cramer le temps d’une journée. Qui que vous soyez, fermez les yeux et laissez vous envoûter par l’ambiance si particulière qui règne à bord … L’aube commence tout juste à réchauffer une nuit noire, sombre et sans lumière artificielle. Une voix, un chuchotement parvient jusqu’à vos oreilles et c’est le réveil. Sur le Corwith Cramer, pas de sonnerie stridente, c’est une présence humaine qui vous accompagne dès les premiers instants de la journée.

Une moiteur que seuls les environnements marins sont capables de créer, vous envelope, du réveil au petit déjeuner et ne se retirera que lorsque vous sortirez sur le pont observer cette belle étendue d’eau qui encercler le bateau. Car oui elle est là. Du bleu à perte de vue, aucun obstacle pour la dissimuler, la mer vous ébouie par ses camaieux de bleu et vous envoûte par ses vagues qui dansent sans jamais s’arrêter, accompagnées par leurs inséparables troubillons d’écume. A son contact vous prenez conscience de votre présence minuscule face à cet océan au coeur duquel vous êtes plongé.

Elle vous impose un respect indéfectible, nécessaire, au cours de ce voyage en eaux inconnues. L’eau accompagne à chaque instants (dans un perpétuel mouvement pouvant faire tourner la tête des plus aguerit), votre coquille de noix, votre unique lieu de refuge au sein de cet environnement parfois déchaîné et dangereux. Coquille qui, au vue de son gabari n’en a finalement que l’apparence.

A son bord, une joyeuse ambiance s’y est installée depuis quelques semaines.

Cette petite fourmillière est une machine bien huilée compose de plusieurs espèces: des étudiants, des “dockhands” et des scientifiques, vivants en harmonie, en symbiose. Chacun à sa place, ses tâches à acomplir, suivant un tempo tento rapide tento plus lent. La matinée est souvent consacrée à la science et notamment sa partie pratique. Par consequent vous allez effectuer de nombreux prélèvement ou analyses à bord afin de contribuer, à votre modeste échelle, à la science.

Récupérez, le temps d’un repas préparé par votre stewart attentionné. Engrangez de l’énergie, vous en aurez besoin au cours de cet après-midi.

Vous allez en effet suivre les cours dispensés à bord ainsi que vous tenir au courant des dernières informations concernant la naviguation, les experiences scientifiques prévues ou encore les tâches quotidiennes à réaliser. Afin de ne pas en perdre une miette, il vous faudra dresser une oreille attentive aux mots prononcés par vos trois gourous que sont votre capitaine Rebecca, votre chef scientifique Jeff et votre chiefmate Rocky.

Peut-être serez-vous fatigué après cette journée usante. J’ai pour vous un remède qui soigne tous les maux. Cherchez vous un endroit confortable sur le pont (si vous y parvenez …), ouvrez grands vos yeux et soyez prêt. Une magnifique pièce de théâtre se joue actuellement. Le soleil descend sur l’horizon et joue avec les nuages dans un balais hypnotisant. Du jaune, du orange, du rouge du rose, des ombres, des lumières, dansent sur la mélodie du soleil couchant. Au vu du spectacle proposé, vous ne quitterez pas votre siège avant les trois coups.

Il fait nuit noire maintenant, vous levez les yeux vers le ciel rempli d’étoiles, cette voix lactée que vous devinez en arrière plan et songez, un sourire au coin des lèvres, aux expériences que vous avez vécues aujourd’hui et qui se répèterons sans aucun doute demain.

Vous le savez, tout n’est pas rose sur le CC. La chaleur, la fatigue, la promiscuité sont parfois difficile à surmonter… mais vous vous en accomodez car vous, ainsi que toutes les personnes faisant partie de cette histoire, êtes parfaitement conscient de la chance qui vous est octroyée de pouvoir participer à ce projet.

Songueur, vous venez à penser qu’une telle aventure pourrait ouvrir les yeux à de nombreuses personnes peu sensibles à l’océan, qu’elles en ressortiraient sans aucun doute plus respectueuse vis-à-vis de ce monde merveilleux aux multiples facettes.
Fermez les yeux maintenant et dormez.

Une journée sur le CC vu par un français ravi de naviguer à son bord.

PS : Des gros bisous à mes proches de la part d’un marmotton sauvage qui vous aime et qui pense fort à vous ! Je vous envoie chaque couché de soleil en pensées <3 !

PS2 : Une pensée également à mes collègues du MIO, comme vous l’avez surement compris en lisant ce texte tout se passe pour le mieux. Quelques infos de dernières minutes concernant des zones où le bateau ne peut finalement pas s’arrêter pour échantillonner, car n’ayant pas les autorisations nécessaires, m’oblige à repenser la répartition des stations.

Ne vous faites néanmoins pas de soucis, il ne s’agit que de légers décallages et la structure de base sera respectée.

PS3 : Conclusion de ce petit texte …. Au diable les QWERTY je veux mon AZERTY !

Matéo Léger-Pigout, scientifique et quelques fois ‘Bwatcheur’, Mediterranean Institut of Oceanography

Hello everyone, let me be your guide aboard the Corwith Cramer for a day. Whoever you are, close your eyes and let yourself be enchanted by the special atmosphere that reigns on board… Dawn is just beginning to warm up a dark, dark night without artificial light. A voice, a whisper reaches your ears and you wake up. On the Corwith Cramer, there is no strident ringing, it is a human presence that accompanies you from the first moments of the day.

A moistness that only marine environments are capable of creating, envelops you from waking up to breakfast and will only disappear when you go out on deck to observe this beautiful expanse of water that surrounds the boat. Because yes she is there. Blue as far as the eye can see, no obstacle to hide it, the sea dazzles you with its shades of blue and bewitches you with its waves that dance without ever stopping, accompanied by their inseparable troublons of foam. In contact with it you become aware of your tiny presence in front of this ocean in the heart of which you are immersed.

She imposes on you an unfailing respect, necessary, during this journey in unknown waters. Water accompanies at every moment (in a perpetual movement that can turn the heads of the most seasoned), your nutshell, your only place of refuge within this sometimes unleashed and dangerous environment. Shell which, in view of its size, only has the appearance of it.

On board, a joyful atmosphere has settled there for a few weeks. This little anthill is a well-oiled machine made up of several species: students, dockhands and scientists, living in harmony, in symbiosis. Everyone in their place, their tasks to accomplish, following a fast tento slower tento tempo. The morning is often devoted to science and in particular its practical part. Consequently, you will carry out numerous samples or analyzes on board in order to contribute, on your modest scale, to science. Recover, time for a meal prepared by your attentive steward. Gather energy, you will need it during this afternoon.

You will indeed follow the courses given on board as well as keep up to date with the latest information concerning navigation, the scientific experiments planned or the daily tasks to be carried out.

In order not to miss a beat, you will have to listen attentively to the words spoken by your three gurus who are your captain Rebecca, your chief scientist Jeff and your chiefmate Rocky.

Maybe you will be tired after this exhausting day. I have a remedy for you that cures all ills. Find a comfortable place on the bridge (if you can find it…), open your eyes wide and be ready. A magnificent play is currently being performed. The sun descends on the horizon and plays with the clouds in a mesmerizing broom. Yellow, orange, red, pink, shadows, lights dance to the melody of the setting sun. In view of the proposed spectacle, you will not leave your seat before the three knocks.

It is dark now, you look up at the sky full of stars, this milky voice that you guess in the background and think, a smile on the corner of your lips, of the experiences you have had today and which will be repeated definitely tomorrow.

As you know, all is not rosy on the CC. The heat, the fatigue, the crowding are sometimes difficult to overcome... but you accept it because you, as well as all the people who are part of this story, are perfectly aware of the chance granted to you to be able to participate in this project.

Pensive, you come to think that such an adventure could open the eyes of many people who are not very sensitive to the ocean, that they would undoubtedly come out of it more respectful of this marvelous multi-faceted world.

Close your eyes now and sleep.

A day on the CC seen by a Frenchman delighted to sail on board.

PS: Big kisses to my loved ones from a wild marmotton who loves you and who thinks very much of you! I send you every sunset in thoughts <3!
PS2: A thought also to my colleagues at MIO, as you have surely understood by reading this text, everything is going well. Some last minute information about areas where the boat can not stop to sample, because not having the necessary authorizations, forces me to rethink the distribution of stations.
However, do not worry, these are only slight shifts and the basic structure will be respected.
PS3: Conclusion of this little text…. To hell with the QWERTYs, I want my AZERTY!

Matéo Léger-Pigout, scientist and sometimes ‘Bwatcheur’, Mediterranean Institute of Oceanography

Contact: Douglas Karlson, Director of Communications, 508-444-1918 | dkarlson@sea.edu

Subscribe for Blog Updates

Share This Blog

Recent Blogs

One Comment

  1. Pigout March 5, 2022 at 16:14 - Reply

    Hello Matéo, on est super content de te lire. On te fait plein de bisous.
    Merci à la personne qui a posté les photos ! Ça nous a fait plaisir de le voir 😊

Leave A Comment

  • Quach relaxes on the quarterdeck in Maine (May 8th)

Type II Fun

2022-05-13T10:42:18-05:00May 11, 2022|1 Comment

Amir Graupe, Quach & University of Illinois Ship's Log Noon Position 41°46.4’N x 070°30.8’ W Ship Heading Per Mate’s Orders Taffrail Log RIP Weather / Wind / [...]

  • Quach learns how to seize a line from our beloved mate Rocky.

Quach Above

2022-05-12T10:44:36-05:00May 10, 2022|0 Comments

C-Watch: Quach, Quach & Quach Ship's Log Noon Position 42° 35.8’ N x 070° 40.1’ W Ship Heading At anchor Ship Speed At anchor Taffrail Log RIP [...]

  • Posy overseeing Kelly sheet in the trys’l Image

The good stuff

2022-05-13T10:42:57-05:00May 8, 2022|0 Comments

Posy LaBombard, C-Watch QUATCH & Mount Holyoke College Ship's Log Noon Position 43dg35.2'N x 069dg50.2'W Ship Heading NA Ship Speed NA Taffrail Log 2423.5 Weather / Wind / [...]